Le Petit Prince - Pascal Krug


Mon temps n'est jamais perdu ...

Vous êtes le 8556ème visiteur ! site en travaux !

Biographie

Le petit prince

Le Petit Prince, de son vrai nom Pascal Krug, est né à Lausanne le 3 février 1952. Très jeune, il se montre particulièrement doué pour la guitare et il se produit pour la première fois sur scène au Caveau de la Tour, l'équivalent en Suisse du Golf Drouot en France. Le producteur Ken Lean le repère et il a 11 ans lorsque la maison Barclay le prend sous contrat. Sa présence et son sens du rythme séduisent Claude François qui accepte de le parrainer. Son premier titre est "C'est pas drôle" accompagné par les Aiglons (simple 45 tours). Au verso du disque, Pascal écrit lui-même :

"Pascal, c'est mon nom, mais l'on m'appelle le Petit Prince.
J'ai 11 ans, j'habite à Lausanne en Suisse, et je viens d'enregistrer mon premier disque. Espérons qu'il va bien marcher. Il y a deux ans que je chante. Je joue aussi de la guitare. Toutes les chansons de mon disque, j'arrive à les accompagner à la guitare. Je veux devenir docteur en médecine.
La guitare c'est bien joli, mais cela ne marche qu'un temps. Tout d'un coup cela finit, alors on ne sait pas que faire, c'est pour cela qu'il faut que j'apprenne le métier de docteur, et sitôt que ce sera fini avec la guitare, je réapprendrai la médecine. Mes chanteurs préférés sont FRANK ALAMO - EDDY MITCHELL et un peu JOHNNY HALLYDAY, chez les Américains : ELVIS PRESLEY - GENE VINCENT - LOUIS ARMSTRONG. Chez moi, j'ai des souris blanches, des poissons et surtout une couleuvre que j'élève dans un grand aquarium. LPP".

Eddie barclay & Ken lean Pascal krug Jhonny hallyday & Pascal krug
Claude François & Pascal Krug

"C'est pas drôle" obtient un certain succès, passe un peu à la radio et est repéré par Claude François et le Petit Prince bénéficie des honneurs du magazine Salut Les Copains. C'est alors que sort le titre "C'est bien joli d'être copains" qui n'était pas vraiment, comme beaucoup ont pensé, son premier succès (un plus petit l'avait précédé).

Au verso de son deuxième disque (super 45 tours EP sorti en 1963, et sur lequel figurent, entre autres, "C'est bien joli d'être copains" et la deuxième version de "C'est pas drôle"), il est écrit :"Voici mon petit copain. Vous ne le connaissez encore que très peu et pourtant, croyez-moi, il est... formidable. Il chante admirablement toutes ses chansons... et les miennes. C'est Ken Lean (voir photo ci-dessus) qui l'a trouvé dans sa Suisse natale. Pascal, Petit Prince de la chanson, sait très bien ce qu'il veut. Plus tard il sera médecin car il aime soigner, dit-il, et ne croît à la chanson que pour un temps. De toute façon, il vous offre sa fraîcheur et sa joie de vivre. Claude François".

Dès l'automne 1963 il est engagé par l'impresario de Claude François, Paul Lederman, pour une tournée à travers la France en compagnie des Gam's et de Claude François lui-même. Au cours de l'année 1964, le groupe Les Lionceaux et le chanteur Jacques Monty viennent compléter l'affiche. Comme tous les jeunes garçons à l'approche de l'adolescence, la voix du Petit Prince commence à muer et il se voit contraint d'abandonner la tournée en juillet 1964

"Voici mon petit copain,
Vous ne le connaissez encore que très peu et pourtant, croyez-moi, il est… formidable. Il chante admirablement toutes ses chansons… et les miennes. C'est Ken Lean qui l'a trouvé dans sa Suisse natale. Pascal, Petit Prince de la chanson, sait très bien ce qu'il veut. Plus tard il sera médecin car il aime soigner, dit-il, et ne croit à la chanson que pour un temps. De toute façon, il vous offre sa fraîcheur et sa joie de vivre".

Claude François (1963)

Extrait de l'émission: "Demandez le programme" diffusée le 24 décembre 1963 : Claude François présente Pascal Krug, alias Le Petit Prince, qui interprète "C'est bien joli d'être copains".