Le Petit Prince - Pascal Krug


Mon temps n'est jamais perdu ...

Vous êtes le 8558ème visiteur ! site en travaux !

Redécouvrez le petit prince !


Bienvenue

Vous pouvez également suivre mon activité et me contacter sur ma page facebook ! => Pascal Krug Page Officiel

Contactez moi aussi via le formulaire de contact : Me contacter

Je suis heureux de vous accueillir sur ce nouveau site. Il a été créé le 1er septembre 2016 par Mr MUTTONI Hugo, développeur web. J'étais enfant chanteur en 1963 et 1964, j'ai fait 4 tournées avec Claude François et une avec Eddy Mitchell. J'ai fait quelques disques et le titre qui a le mieux marché était "C'est bien joli d'être copains". Mais il y a eu aussi "Tout sauf une rose" et "Chante avec moi", un duo avec Frank Alamo. Seulement, comme c'est le cas chez tous les enfants (garçons particulièrement), ma voix a mué et "le Petit Prince" (petit suisse) a disparu du monde du spectacle.

Étant très passionné par la musique, je composais et interprétais des chansons avec ma guitare avant et après 1963-1964. Je dois avouer que cette période de "gloire" était assez grisante et, lorsque j'en suis sorti lentement mais sûrement, tout a changé pour moi. Plus de 40 ans de vie "tristounette" allait suivre. Tristounette ? Pas tout à fait car je me suis marié, nous avons 5 enfants que nous aimons et qui nous aiment et ça, ça n'est vraiment pas rien.

Nous avons dû finalement divorcer mais les contacts familiaux n'ont pas été altérés pour autant. Et j'ai travaillé pendant 20 ans comme fonctionnaire mais j'ai dû être mis au bénéfice de l'assurance invalidité après ma séparation : dépressions, alcool et j'en passe. Juste un truc à mentionner, c'est qu'en perdant mon travail, je ne savais pas que, quelques années plus tard, j'allais retrouver mieux : ma passion pour la géographie (surtout les cartes en relief) m'a amené à découvrir un système jusqu'alors inconnu pour mettre en relief des cartes topographiques.

Ca demande pas mal de temps (découper les courbes de niveau, coller au fur et à mesure des cartons larges de 0,5 milimètres adaptés à la nouvelle surface). J'ai passé deux années à en confectionner une de 1,05 m sur 90 cm qui représente le vignoble de Lavaux (entre Lausanne et Vevey). Cette carte, qui provient à l'origine de l'office de topographie fédéral, a longtemps été exposée à l'Institut de géographie de l'université de Lausanne. Il faut préciser que les carrés qui représentent l'eau du lac sont faits au moyen de couches de plastique transparent et s'adaptent au relief du fond du lac. On peut les enlever et, ainsi, suivre ce relief en bleu, comme sur les cartes originales. Malheureusement, cette carte a bien été abîmée par le fait que beaucoup de gens la touchaient et arrachaient des bandes.

A l'heure actuelle, ce n'est donc plus très brillant. Mais j'en ai quand même mis une photo en bas de page, juste pour que vous sachiez comment je m'occupais pendant cette période assez noire. En 2007, la roue a commencé à tourner providentiellement pour moi : je crois bien avoir retrouvé ma vraie raison de vivre (ou du moins de me rendre vraiment utile) lorsque M. Alain Morisod de la T.S.R. (Télévision Suisse Romande) m'a donné l'occasion de me produire à une de ses émissions : "Les coups de cœur d'Alain Morisod". En septembre 2008, il me concoctait le nouveau CD mentionné dans ce site. Durant toute ma vie, je composais des chansons mais j'avais bien peu d'occasions de les présenter en public. A ce jour, j'en ai une assez grande provision. Je trouve donc enfin maintenant une nouvelle lueur d'espoir de retrouver le public. Dans cette optique, je suis en train de préparer un deuxième CD qui comprendra une majorité de chansons que j'ai composées durant toute ma vie, un duo entre "Pascal Krug" et "le Petit Prince" sur la chanson "c'est bien joli d'être copains" (celle qui avait le mieux marché à l'époque), et quatre chansons des années soixante qui ne figurent pas sur le premier CD (parmi elles figurera en principe le titre "dabei wollt ich nur eine Rose", version allemande de "tout sauf une rose").

En attendant, par le fait que tout avance sans qu'il y ait le feu, je signale qu'à l'heure actuelle, j'éprouve un besoin profond de pouvoir me produire en public (question d'exercice et de contacts), et que je suis prêt à le faire pour quiconque le souhaiterait. N'étant ni Crésus, ni Job, je ne demande que le remboursement du prix du voyage (variable selon la distance vu que j'habite à Lausanne), la nourriture et le logement. Comprenez bien que ce serait un plaisir pour moi de vous faire plaisir. Si vous voulez vous faire une idée sur ce que j'offre maintenant, n'hésitez pas à me contacter, me donner votre adresse, et je vous offrirai un simple CD gravé contenant quelques chansons. Une chose est sûre : le "Petit Prince" est mort et enterré depuis bien longtemps. Mais Pascal Krug, son successeur (et prédécesseur également car ce fut son nom de baptême), espère vivement pouvoir vous apporter un peu de rires, d'émotion et de tendresse dans la mesure de ses moyens et de vos goûts. Soyez bienvenus ! Je souhaite vous donner le meilleur de moi-même et crois bien que vous pourrez en partager avec moi.

Pascal KRUG

pascal krug